Avril-Mai 2013 / Master Classe avec Cyril Teste / travail sur la création NOBODY d'après Falk Richter.

Avril-Mai 2013 / Master Classe avec Cyril Teste / travail sur la création NOBODY d'après Falk Richter.

Nobody, performance filmique de Cyril Teste d'après l'œuvre de Falk Richter, sera créé dans le cadre du Printemps des Comédiens.

Représentations du 9 au 13 juin 2013.

" Il y a des acteurs, il y a des caméras et à l’arrivée quoi ? un film ? une pièce ? Qui le sait et qui d’ailleurs s’en soucie. Ce qui fascine Cyril Teste depuis sa création Electronic City de Falk Richter, c’est la place de l’homme dans un monde où la surmodernité est devenue fin ultime. Un monde que la technologie quadrille. D’un écran à l’autre, d’une logique de profit à l’autre… Un dédale nocturne in-situ pourrait-on dire : c’est dans les bureaux-mêmes du Printemps des Comédiens, au milieu des écrans d’ordinateurs et des photocopieuses, la nuit, que Cyril Teste installe caméras et comédiens. Dehors, un écran renvoie au public cette pièce qui se joue ou ce film en train de se faire, au choix. Expérience où, avec des spectacles comme Patio ou SUN et Park, Cyril Teste est passé maître. "

Le Collectif MxM : C’est sur la volonté d’ouvrir l’espace scénique en développant un jeu entre l’artificiel et le vivant que se constitue, en 2000, le Collectif MxM. Cyril Teste en est le metteur en scène, entouré d’une équipe comprenant comédiens, vidéaste, compositeur, dramaturge, scénographe, cadreur et éclairagiste, dont la composition se modifie au gré des spectacles proposés. Ce groupe fonctionne selon un système à l’horizontale et non pyramidal, chaque intervenant pouvant développer des projets personnels en dehors des projets collectifs. Dès leur premier spectacle, Alice Underground d’après Alice au pays des merveilles, les membres de MxM s’interrogent sur le processus de fabrication des images, et non sur l’image toute faite, en explorant le potentiel des nouvelles technologies. Ne négligeant jamais les textes, ils présentent, après Lewis Carroll, un travail à partir de Sophocle, Anatomie Ajax, puis trois pièces de Patrick Bouvet, dont Direct/Shot joué en 2004 au Festival d’Avignon, avant de traverser l’œuvre de Falk Richter dans Electronic City. À partir de 2007, Cyril Teste devient aussi auteur pour Romances, [.0] poésie sonore, puis pour Reset, spectacle créé en 2010 qui s’inscrit dans un diptyque sur le thème de l’enfance, dont SUN est le second volet. En état de recherche permanente, le Collectif MxM propose un théâtre où texte, images, lumière et son participent à part égale à la création.

 

Cyril Teste (metteur en scène) : Après des études en arts plastiques, Cyril Teste suit des cours d’art dramatique, d’abord à l’ERAC (Ecole Régionale d’Acteur de Cannes) puis au Conservatoire National Superieur d’Art Dramatique de Paris où il suivra les ateliers de George Aperghis autour de Hamlet-Machine de Heiner Müller et de Olivier Py avec sa pièce Au monde comme n’y étant pas.

Cette double formation lui donne envie de confronter l’univers pictural à celui du plateau. En se lançant dans la mise en scène, il va immédiatement confronter la réalité du plateau à la virtualité de l’image vidéo, la plupart du temps captée et retransmise en direct. Co-fondateur du Collectif MxM, il va beaucoup travailler sur les mécanismes de fabrication de l’image, comme une sorte de mise à nu de celle-ci. Ainsi, il a mis en scène Alice Underground d’après Lewis Caroll en 2000, Anatomie Ajax d’après Sohpocle en 2002, Shot, Direct, Paradisount et (F)lux de Patrick Bouvet en 2004 et 2005, Electronic City en 2007, Reset, co-création Ferme du Buisson et TGP-CDN de Saint-Denis en 2010, Pour rire pour passer le temps de Sylvain Levey en 2010, SUN, créé lors du 65ème festival d'Avignon en juillet 2011, Bedroom Eyes et Park (performance filmique) en 2012.

Il écrit également des textes dramatiques : Mars Express, Romances (créé en mars 2008 à Montpellier), Reset et SUN (les textes sont édités chez ÖÖ éditions en tirage limité).

Cyril Teste a également réalisé la vidéo des mises en scène de Joël Jouanneau (Atteinte à sa vie et Le Marin d’eau douce).

En parallèle de son travail artistique, il anime des stages, laboratoires et installations autour de la relation comédiens/vidéo (La Ferme du Buisson, CSAD de Montpellier, Théâtre Universitaire de Nantes, Lieu Unique à Nantes, IMAC Val d’Europe, ENSAD, TGP-CDN de Saint-Denis, TAP-Scène Nationale de Poitiers, CNAC,…).

En tant que comédien il a joué avec Olivier Py, Lucie Tiberghien, Robert Cantarella,…

 

 

Retour